Pôle de recherche


Un pôle de recherche en Sud Ardèche

Depuis sa création, le musée développe à partir de ses collections une intense activité de recherche, en collaboration avec le Service régional de l’archéologie et les Amis de la Cité de la Préhistoire, et avec le soutien de la commune d’Orgnac-l’Aven et du Conseil de l’Ardèche.

Depuis 2005 et par convention avec l'Etat, le musée abrite également officiellement un dépôt de fouilles en plus des réserves qui conservent les collections labellisées Musée de France. Les vestiges préhistoriques conservés proviennent de l'Ardèche et du Nord du Gard et représentent près de 1600 sites. Ces collections sont numérisées, inventoriées, conditionnées et classées afin de favoriser leur étude et leur conservation. La Cité de la Préhistoire accueille ainsi toute l'année de nombreux étudiants et chercheurs préhistoriens, karstologues, spécialistes du paléoenvironnement en mettant à leur disposition un laboratoire et une bibliothèque riche de plus de dix mille références. La Cité de la Préhistoire a constitué des collections de référence : une ostéothèque (bibliothèque d’ossements) et une lithothèque composée principalement de silex. C'est aussi un centre de documentation spécialisé sur la Préhistoire, la paléontologie et la karstologie.

Par l’activité de son personnel scientifique, elle est également membre actif, voire coordonnatrice, de programmes de recherche. L’ensemble de son réseau conforte son statut d’établissement de référence pour la recherche sur la Préhistoire de l’Ardèche. La Cité de la Préhistoire participe également à plusieurs projets collectifs de recherche avec des universités, l'INRAP, le CNRS, le Musée national d'histoire naturelle, le ministère de la Culture...

Contactez le Pôle de recherche de la Cité de la Préhistoire

Accueil de chercheurs

Une recherche en plein essor
L’équipe scientifique du musée, en accord avec le SRA et des universités, est source de propositions pour les sujets de mémoires universitaires.
Ainsi, plus de 200 chercheurs et étudiants ont déjà consulté ou étudié les collections conservées à Orgnac. Depuis 1989, plus de 100 articles scientifiques ont été publiés sur le musée et ses collections dans des revues spécialisées régionales, nationales et internationales ; nombre d’ouvrages de vulgarisation s’appuient en outre sur la documentation iconographique du musée. Et encore, plus de 50 mémoires universitaires ont concerné les collections du musée (masters et thèses de doctorat).

Des chercheurs de tous horizons
De solides collaborations se sont tissées autour de ces études : accueil d’étudiants, recherches conjointes, publications. Services régionaux d’archéologie, universités, instituts de recherche, laboratoires d’analyses… sont ainsi devenus des partenaires privilégiés du musée pour la recherche. Les collaborations internationales participent au rayonnement du Grand Site de l’Aven d’Orgnac en Europe et dans le monde.

Un lieu de formation
Depuis plus de 10 ans, l’équipe du musée est très impliquée dans la formation, auprès des structures locales (CREPS, Réserve naturelle des gorges, Inspection académique d’Aubenas, Université d'Avignon) ou des universités. Elle développe des stages pour les étudiants en archéologie, comme pour les spéléologues.
Un hébergement sur site
La mise à disposition d’un hébergement par la municipalité est un atout essentiel qui facilite considérablement les conditions de travail des chercheurs.

Participation à des programmes collectifs de recherches (PCR)
PCR Étude de sites de la fin du Pléistocène moyen et du début du Pléistocène supérieur dans la moyenne vallée du Rhône
Responsable : Marie-Hélène MONCEL, Museum national d’histoire naturelle / Institut de paléontologie humaine
Ce PCR a pour but de préciser le cadre chronologique des occupations de la fin du Paléolithique moyen dans la moyenne vallée du Rhône. Ce programme reprend des sondages dans les sites de cette période et traite les résultats avec de nouvelles méthodes d’analyse, avant de synthétiser l’ensemble des données. La Cité de la Préhistoire s’inscrit dans ce programme comme un soutien logistique pour les chercheurs et étudiants qui viennent travailler sur les collections déposées dans les réserves.

PCR Lithothèques du Sud-Est de la France
Responsable Paul Fernandes, Université Bordeaux 1
La lithothèque d'Orgnac s'inscrit dans ce PCR ainsi que dans le groupe de recherche (GDR) SILEX qui assure la mise en réseau des lithothèques à l'échelle nationale et qui concoure à diffuser les acquis méthodologiques les plus récents dans le domaine. Ce programme, initié par le SRA Rhône-Alpes lors d’une réunion en novembre 2004 au musée d’Orgnac, a pour but de structurer la réflexion sur la gestion des matières premières à l’échelle d’une grande région et de créer un contexte propice à la mise en évidence des circulations des roches siliceuses en Rhône-Alpes.
Il a permis les réalisations suivantes :
- coordination des lithothèques de Rhône-Alpes (Grenoble, Valence, Orgnac)
- création d’une base de données régionales (650 gîtes inventoriés depuis la création du PCR en 2006) qui dynamise les recherches sur l’origine des matières premières pour toutes les périodes de la Préhistoire
- formations des archéologues à la pétrographie

reserves_conservation_et_recherches_cite_prehistoire_ardeche_aven_orgnac_credits_maud_le_dain.jpg

S.O.S collection !

Vous avez trouvé un objet archéologique ?

Toute découverte doit être signalée aux services de l’État (Service régional de l’archéologie – Ministère de la Culture). La chargée des collections de la Cité de la Préhistoire, Charlène Girard, en lien avec le SRA, peut vous accompagner dans vos démarches.
Dans sa mission de conservation du patrimoine archéologique, la Cité de la Préhistoire peut aussi accueillir dans ses réserves toute collection ancienne concernant la Préhistoire de l’Ardèche et du nord du Gard. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.
Ainsi, nous permettons la conservation de notre patrimoine et son étude par les chercheurs de demain.

chantier_fouilles_ardeche_cite_prehistoire_lisa_leandri.jpg

FARPA

Fédération Ardéchoise de la Recherche Préhistorique et Archéologique

La FARPA, association loi 1901, a été créée en 1981 autour de plusieurs préhistoriens ayant à cœur l’inventaire, l’étude et la protection du patrimoine archéologique en Ardèche. La fédération favorise le développement de la recherche en Ardèche en regroupant en son sein tous les acteurs de l’archéologie (chercheurs, étudiants, musées, amateurs passionnés et associations patrimoniales). Pour cela, elle publie chaque année depuis plus de trente ans la revue Ardèche Archéologie qui met à disposition tous les travaux de recherche actuels et elle organise une fois par an en collaboration avec le Département les « Rendez-vous archéo », journée de restitution au public des recherches archéologiques menées sur le territoire de l’Ardèche. Très attachée à la protection du patrimoine préhistorique et historique, elle s’applique à faire connaître le cadre législatif de l’archéologie, tout en sensibilisant le grand public à la fragilité de ce patrimoine.

Si la passion de l’archéologie vous anime, n’hésitez pas à adhérer !

  • Adhésion : 23€ pour les individuels, 15€ pour les petits budgets, 35€ pour les associations
  • Contact adhésion / commande de revues

Françoise Prud'homme f.prudhomme@orgnac.com
ACPO, Cité de la Préhistoire
2130 route de l'Aven 07150 Orgnac l'Aven

Site internet de la FARPA
acpo_aven_orgnac.jpg

ACPO

Amis de la Cité de la Préhistoire d'Orgnac

Lors de sa création en 1986, l’association a regroupé des préhistoriens, chercheurs, inventeurs de sites préhistoriques, tous ceux dont les découvertes, les collections et les connaissances ont permis l'ouverture du Musée Régional de Préhistoire en 1988.
Aujourd'hui, forte d'une centaine d'adhérents, dont une dizaine d’associations patrimoniales, elle confirme sa volonté de contribuer à "promouvoir le musée, enrichir ses collections et sa documentation, animer et soutenir ses actions culturelles, scientifiques et éducatives".

  • Adhésion : 15 € pour les individuels, 20 € pour les couples, 25 € pour les associations
  • Contact : acporgnac@gmail.com
    ACPO, Cité de la Préhistoire
    2130 route de l'Aven 07150 Orgnac-l'Aven
dolmen_randonnees_ardeche_cite_prehistoire_aven_orgnac.jpg

Dolmens d'Ardèche

Ce patrimoine d’une richesse exceptionnelle est malheureusement trop méconnu, notamment des habitants locaux. Très souvent isolés, dispersés dans la végétation, sur terrains privés, ces monuments restent difficiles d’accès. Cette isolement est propice aux fouilles clandestines entraînant bien trop souvent la perte essentielle d’informations pour les scientifiques mais aussi la fragilisation ou encore la destruction des monuments.

Les acteurs
Conscientes de l’importance majeure de ce patrimoine et de la nécessité de sauvegarder cet héritage vieux de plus de 5000 ans, les communautés de communes des Gorges de l'Ardèche, du Pays de Beaume-Drobie et du Pays des Vans en Cévennes ainsi que le Département de l'Ardèche se sont associés depuis juillet 2013 autour d’un projet commun de valorisation et de protection des dolmens.
Des sentiers de découverte et une route des dolmens ont ainsi été élaborés et valorisés et se visitent sur les communes de Beaulieu, Chandolas, Grospierres, Labeaume et Saint-Alban-Auriolles.

Le rôle de la Cité de la Préhistoire
Afin de mener à bien ce projet, les élus ont décidé de s’appuyer sur les compétences scientifiques, patrimoniales et administratives de la Cité de la Préhistoire. Conservant dans ses réserves les collections archéologiques issues des dolmens, la Cité de la Préhistoire a pour vocation de valoriser ce patrimoine. Une séquence complète sur les dolmens leur est consacrée dans l’exposition permanente. De plus, elle assure la liaison permanente avec les services de l’État ainsi qu’avec la direction de la culture du Département de l’Ardèche dans le suivi du projet.

Contact et infos

  • Sonia Stocchetti, chargée de mission "Valorisation des dolmens"
    sonia.stocchetti@cc-gorgesardeche.fr
    +33(0)6 11  86 07 59 / +33(0)4 75 38 68 04
page facebook Chemins et Dolmens