Exposition temporaire

Bijoux, Cailloux, Papous...
Des préhistoriens en Nouvelle-Guinée

Au cœur de la Cité de la Préhistoire, on découvre une partie de la collection provenant de Nouvelle-Guinée (Indonésie) collectée par Anne-Marie et Pierre Pétrequin, préhistoriens, chercheurs au CNRS, prêtée par le Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.
Plongeon assuré dans l’univers coloré et voué à disparaître des Papous...

expo_temporaire_cite_prehistoire_vase_visage.jpg

Une expédition scientifique et humaine !

Les objets exposés ont été réunis au cours de missions scientifiques entre 1984 et 2002 : filets de portage, haches, outils, arcs et flèches, parures, poteries et objets symboliques.
Pour le couple de préhistoriens, "l’étude de ces objets actuels des groupes papous [...] permet de revoir certaines interprétations sur les vestiges archéologiques, notamment du Néolithique". Les deux scientifiques ont côtoyé et observé les modes de vie de ces groupes au cours de 26 missions, ont partagé leurs tâches du quotidien et ont appris chaque jour davantage sur leurs savoir-faire, jusqu’à tisser de véritables liens d’amitié.

Les informations ainsi collectées élargissent notre compréhension des sociétés anciennes, en montrant qu’on ne peut réduire un objet à son simple rôle utilitaire : « que l’on prenne un quelconque objet du point de vue de la production, de la circulation, de l’utilisation, c’est la société qui agit à travers lui ».

"Bijoux, cailloux, papous"
nous raconte cette expérience, dans une scénographie à la fois pédagogique et immersive, accessible à tous.

expo_temporaire_cite_prehistoire.jpg

Le parcours de visite

Il se déroule en différentes séquences : vie quotidienne, haches et herminettes polies, modes de vie des hommes et des femmes, parure, poterie, symboles et objets sacrés. De grands panneaux explicatifs nous invitent à saisir toutes les dimensions et différences culturelles, techniques, vestimentaires et alimentaires de ces groupes. Une approche facilitée par la diffusion de films documentaires, les très nombreuses photos mais aussi grâce aux objets en vitrine. L'immersion est accentuée par d'immenses paysages imprimés qui nous transportent dès les premiers pas dans les montagnes de Nouvelle-Guinée.

En collaboration avec le Musée d'archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Avec cette exposition temporaire, nous honorons une promesse faite aux Papous : celle de les présenter au plus grand monde avant que la mondialisation détruise ce qu’ils sont .
Anne-Marie et Pierre Pétrequin