Exposition Temporaire

20 juin 2016 - 15 novembre 2017



Grands Sites de France :
Paysages remarquables et tourisme durable.

Les Grands Sites de France sont de vastes paysages parmi les plus beaux, célèbres et emblématiques de notre pays, comme la Baie de Somme, le Pont du Gard ou la montagne Sainte-Victoire.
Le label Grand Site de France récompense un site naturel à la gestion exemplaire, respectueuse de l’environnement : un tourisme vert dans un site préservé.

Saviez-vous que les sites classés existent depuis près d’un siècle ? Tourisme et développement durable sont-ils compatibles ? Quelles sont les valeurs et les engagements des sites labellisés Grands Sites de France ?

Cette nouvelle exposition dévoile les coulisses de l’un des 15 Grands Sites de France : l’Aven d’Orgnac, qui a renouvelé son label en 2016.
Labellisé Grand Site de France depuis 2004, il a été récompensé pour son paysage remarquable à la gestion exemplaire, respectueuse de l’environnement, alliant développement durable et accueil touristique de qualité. Depuis 2016, grâce aux 320 panneaux photovoltaïques installés, c'est le soleil qui se charge d'illuminer l’intérieur de la Grotte !

Les partenaires

    • La Réserve naturelle nationale des Gorges de l'Ardèche
    • Le Réseau des Grands Sites de France
    • L'office National des Forêts

2014 - 2015

Les grottes sortent de l'ombre

Spéléologues et science des cavernes

Depuis son origine, à la fin du XIXe siècle, la spéléologie entretient un rapport étroit avec les sciences naturelles. N’est-ce pas la seule activité sportive qui contient, dans son nom même, la notion de connaissance de son milieu de pratique ? Cette exposition rend hommage à la curiosité et à la finesse d’observation des spéléologues. Ces explorateurs de l’ombre découvrent, parcourent et observent les grottes, milieux privilégiés qui ont enregistré des événéments passés. 
Par leurs descriptions, leurs mesures, la réalisation de topographies et d’inventaires, les spéléologues participent aux recherches sur le fonctionnement du milieu souterrain.
Dans une perspective historique, l’exposition évoquera l’évolution des méthodes d’investigation : études des circulations des eaux souterraines, du climat des cavités, des phénomènes de corrosion et de comblement, cartographie précise des formes et des dépôts, recherches paléontologiques et archéologiques... Elle soulignera comment les archives naturelles conservées dans les cavernes témoignent des dynamiques qui ont constitué les massifs calcaires et permettent de reconstituer des environnements disparus.
L’exposition fera le lien entre les visites de l’Aven d’Orgnac et de la Cité de la Préhistoire.

Les partenaires

  • Le laboratoire Environnements, dynamiques et territoires de la montagne (EDYTEM), Université de Savoie, spécialisé en géomorphologie karstique
  • Le Fonds Choppy du laboratoire Edytem et de la bibliothèque de l’université de Savoie
  • L’Institut suisse de spéléologie et de karstologie (ISSKA)
  • L’association de spéléologues photographes « LaSalle 3D »
  • La Fédération française de spéléologie : commission scientifique et Musée de la spéléologie
  • L’association française de karstologie (AFK)
  • L’Union internationale de spéléologie (UIS)
  • L’équipe scientifique de la grotte Chauvet et de nombreux spéléologues.
Haut