Climatologie et Paléoclimatologie

Les études climatologiques

Depuis 1998, pour anticiper les travaux de l’Opération Grand Site et en particulier le percement de l’ascenseur remontant de la dernière salle (-121 m), un enregistrement du climat de la cavité dans ses différents secteurs a été entrepris. Des mesures en continu de température, hygrométrie, pression atmosphérique, taux de gaz carbonique dans la cavité ont été mises en œuvres par le bureau d’études Géologie Environnement Conseil (GEC) et le laboratoire souterrain de Moulis.

L’étude des climats actuels

Ces données climatologiques actuelles sont corrélées aux mêmes enregistrements à l’extérieur de la cavité.
Menées sur plus de 10 ans avec un pas très fin, ces mesures ont permis de déterminer un fonctionnement climatique de la cavité, influencé par les variations extérieures, qui montre des échanges gazeux réguliers selon les températures moyennes extérieures : vidange en fin d’automne et recharge au début du printemps.

Un forage au sud d’Orgnac est aussi instrumenté afin de connaître les battement de l’aquifère en fonction de la pluviométrie.

L’étude des paléo-climats

Depuis 2010, un nouveau programme d’étude climatologique est lancé dans la grotte, le projet Calmodor (Calcite moderne d’Orgnac). L'objectif est de fournir un modèle actuel plus fin des enregistrements paléoclimatiques des concrétions de grottes grâce à la calibration des signaux isotopiques et géochimiques dans un environnement souterrain bien connu.

L'Aven d'Orgnac s'avère être un des seuls sites où ce type d'étude peut être mené grâce à la série de mesures en continu exceptionnellement longue (depuis 1996) des différents paramètres du milieu.

Haut